CAT LORIS

Cat Loris invite ses Z’amis Z’artistes (3ème)

C’est en écoutant dès son plus jeune âge Francis Cabrel que Cat Loris a décidé d’embrasser le métier d’auteure de chansons. Plus tard, d’autres tuteurs vont lui permettre de confirmer ses intentions, Clarika et Renaud en tête de liste. Bonne élève qui veut tutoyer l’excellence, Cat Loris suit l’atelier d’écriture du légendaire auteur Claude Lemesle. Pour continuer à apprendre encore et encore.

Elle lance le chantier de son album en 2016 qui verra le jour au printemps 2019. Il s’appelle Hypersensible, ce qu’elle est intrinsèquement. Pour le réaliser, elle décide de faire appel à Chadi Chouman (Debout sur le zinc). Hypersensible est au final un album touchant, poétique et vibrant. (Hypersensible, disponible en CD et en téléchargement).

En parallèle elle reste fidèle à elle-même en partageant dès qu’elle le peut la scène et la musique avec d’autres artistes, notamment au cours de ses soirées « Z’amis Z’artistes » à La Dame de Canton dans lesquelles elle choisit et accueille les artistes, les personnes, qui la touchent le plus.

BARANGE

Barange est de ces personnes avec lesquelles on aimerait bien aller prendre un verre juste pour parler musique. Une proximité qui lui vient sans doute de la ville qui l’a vu grandir, Montpellier.
Après de multiples collaborations notamment avec Jeff Panacloc, dont il a écrit la musique du spectacle « Jeff Panacloc perd le contrôle » et dont il a assuré les premières parties entre autres à l’Olympia, au Casino de Paris… BARANGE a sorti un nouvel EP “24” le 24 janvier dernier.

Parisien depuis quelques années, Il baigne dans la culture pop depuis toujours. Ado, il passe son temps à disséquer les Beatles… Mais pas que ! Le Hip-hop fait aussi partie de ses grosses influences : « Si vous cherchez dans ma playlist du moment, vous y trouverez Oxmo Puccino, SCH, Lomepal ou encore le jeune rappeur Rémy qui cohabitent avec Gaz Coombes (Supergrass) ou Richard Ashcroft, sans oublier Yungblud, qui excelle dans le mélange des genres ! » s’amuse t’il. Alors quand il rencontre le producer JokaFace du groupe TheCity avec lequel il collabore sur ce nouvel EP, on ne peut s’empêcher de ressentir cette double influence ! Du Hip-Pop ou Urbain/Pop, appelez ça comme vous voulez !

Tantôt parlés, tantôt chantés, ces nouveaux sons introspectifs et fédérateurs transpirent la sincérité et à chacun de ses concerts, le public réagit comme s’il connaissait déjà ses titres. Une sorte d’évidence qui ne trompe pas ! Accompagné du DJ Little -A-, ce binôme déploie sur scène une grosse énergie et le public ne cesse de s’accroitre de live en live… Alors… Bienvenue dans le Game de BARANGE.

KAREN LANO

Artiste de folk, Karen Lano, depuis l’enfance, aime les contes et les voyages. Après un premier album enregistré à New-York, sélection Fip, label Inrocks, Coup de coeur Fnac, Karen Lano se produit sur les scènes parisiennes (Divan du Monde, Les Trois Baudets, Fgo Barbara, La Cigale…) et part sur les routes (Normandie, Bretagne, Creuse..) pour développer un lien de proximité avec son public, alternant festivals et lieux atypiques comme des chapelles, des galeries d’art…

Elle tisse ses textes oniriques sur une musique évoquant les grands espaces : un univers de poésie quelque part entre les mondes de Kate Bush, Camille ou encore Agnès Obel. Sur scène, elle est accompagnée par le guitariste Olivier Legall, la violoniste baroque Marie Lesnik et le batteur Thomas Chalindar pour chanter son répertoire vibrant qui vous embarque vers des contrées lointaines, entre chimères et songes.

« Des textes empreints de légendes, de liberté, de belles sonorités tribales : ça fonctionne terriblement bien ! De par leurs voix et leurs chœurs maitrisés, de par leurs mélodies, Karen Lano et ses acolytes nous font rêver. »
(Froggy’s Delight).

GERVAISE

GERVAISE : BLONDE À PAILLETTES AUX PAROLES BIM ET AUX MÉLODIES POP !

D’abord, il y a cette voix : ample, puissante et maîtrisée. Et puis il y a le verbe : simple et direct. Gervaise se la joue badass au coeur grenadine, entre mots tendres et punchlines, entre strass et poésie. Délicatement féministe, furieusement féminin. T’es prévenu(e).

CLEO MARIE

La cadence, si elle évoque la progression rythmique de sons ou de mouvements, revêt une notion bien particulière pour Cléo Marie. Artiste puissante et gracile à la fois, ses multiples visages se déclinent au gré de mélodies tour à tour subtiles et brutes.

La Cadence, titre du premier EP de la musicienne, est tout cela à la fois : un univers où Cléo rencontre Marie, et vice versa. Un recueil de chansons à textes portées par une voix espiègle à la singulière particularité, où les mélodies à la guitare et à la basse forment une berceuse qui aurait été composée pour des adultes…

lA MALICE FAMILY

Corinne, Benjamin, ces deux-là s’aimaient tellement qu’elle accoucha d’une fille de 10 ans…chanteuse, Lou-Marine.

Septembre 2018, ils décident d’envoyer ensemble une pop déjantée à la joie communicative. Leurs morceaux groovy sont scientifiquement conçus pour donner le smile. Que ce soit en acoustique avec une guitare et trois voix, en mode studio avec une pulse electro ou en explosant les watts sur des grosses scènes avec leurs musiciens pros, le trio donne TOUT…voir plus.

PAUL GALIANA

Après des années à se cacher sous le nom de Lune Papa (EP En quarantaine en 2015 et album Chansons du 73 en 2017), Paul Galiana a déchiré le voile et défend désormais ses chansons folk sous son nom,
avec Alain Gibert (basse) et Guillaume Glain (batterie).

Nouvelle étape. Nouvelle formule. Pop toujours, électrique souvent.
(1er Single Damner les doutes (feat. Cat Loris/Armelle Yons/Marine Williamson) disponible en ligne.).

BEN NODJI

« Paul Valéry a dit : « vivre c’est aimer ». Ben NODJI a fait sienne cette citation en appelant son tour de chant «Chanter c’est aimer ». Car, Ben chante pour des lendemains meilleurs. Il ne dit pas qu’il y aura forcément des lendemains meilleurs parce qu’il chante, mais tel est son souhait, son espérance, son moteur.Quant à sa musique, c’est un mélange de culture française et de culture comorienne qui donne un genre de chanson française un peu à part.

Quel parcours incroyable pour celui qui faillit, plus jeune, sombrer dans la délinquance. Il doit son salut à son prof de musique et aussi aux « sachants », car, il a toujours eu un désir immense de rencontrer des gens de savoir. Il a contribué aux belles heures des petites scènes emblématiques de la capitale, tels le Connétable, le Kibélé, le Clin’s… entre autres ! Sa voix aisément identifiable chante l’amour, le voyage, les voyages, les exils, sur une guitare entêtante à la façon des grillots africains. ».

Share