SALAMMBÔ

La musique de Salammbô est une poésie fiévreuse et spontanée, à laquelle répond un folk-rock retentissant. La chanson française y est animée par un souffle rock alternatif / post-folk porté par le quintet sur scène.

De l’intensité sonore jusqu’à la fébrilité intimiste, le groupe fait de chaque émotion un jeu de contrastes et d’harmonies. Trouvant ses racines dans la prose d’Hubert-Félix Thiéfaine ou d’Anne Sylvestre et dans l’énergie d’un groupe comme Ange, Salammbô trace sa propre route dans le sillage d’un Feu! Chatterton avec l’authenticité de Car Seat Headrest outre-Atlantique.

​Salammbô est une figure violentée, très fantasmée, laissée de côté dans le roman orientaliste de Gustave Flaubert dont elle est le personnage éponyme. Nous rejetons toute brutalité et l’exotisme de ce roman. Notre Salammbô est le symbole d’un soulèvement contre tout ce qui tend à écraser les émotions, à les enfermer. Dans ce roman, Salammbô se fait prêtresse de la lune. Elle en perçoit toute la poésie et la force. Par nos chansons nous voulons transmettre ces mêmes sensations qui nous accompagnent dans nos peurs, nos joies, nos désirs et nos doutes.


 

Nous Étions Une Armée

Nous Étions Une Armée est la quête d’une nouvelle poétique parlée-chantée,
d’une autre manière de faire entendre du français sur de la musique.
dehors
j’ai vu des choses par la fenêtre
des ombres portées
tout en haut
un visage que j’ai aimé
il me regardera partir
je le regarderai partir dans l’autre sens
adieu tristesse
c’est peut-être ma vie qui recommence
j’avais vécu comme si ta vie en dépendait
(il faudra mourir en héros)
je suis parti parce que ma vie en dépendait
(il faudra mourir en héros)


Share