Nans Vincent

Nans Vincent nʼaime pas parler de lui à la troisième personne, mais il le fait quand même, pas moi, lui.
Nans a appris à chanter très fort dans la rue, puis plus tard, a appris la nuance. Depuis il chante moins fort, et plus de gens lʼentendent.
Nans a décidé de faire de la musique parce quʼil écrivait des pouèmes de pouète adoulescent : « je pense à toi, bla bla bla », après il a décidé dʼécrire des chansons : « je pense à toi, la la la gratte-gratte ».
Il a grandi au milieu de la variété française, des puristes et des pas puristes. Brassens Brel et Ferré (puristes), Thiéfaine Cantat et Têtes Raides (pas puristes). Mais il aime aussi la musique qui tape fort sur la forme et le fond, Béruriers Noirs et Prodigy (puristes), Brav et Sniper (pas puristes).
Nans a joué avant les Têtes Raides (Bataclan) à 18 ans.
Nans a enregistré un EP avec un peu des Têtes Raides (à Lyon) à 19 ans. Nans a fait dans les 200 concerts en 4 ans, pas à 4 ans.
Nans a demandé en 2016 à Youenn PadChoeur de jouer avec lui.
Nans et Youenn ont fait un album (à la Seyne) en 2017.
Nans et Youenn font de la Chanson Electro Rock : « Jpense à toi, boum boum boum solo dʼgratte-gratte».
Nans et Youenn ont joué avant la Rue Kétanou (Cabaret Sauvage) à 22 et 20 ans.
Nans trouve cette biographie trop longue. Youenn ne lʼa pas lue.
La suite, cʼest la musique.
Bisous distingués, love ta mamie,
Nans Vincent, à la troisième personne.

 

 

Paiement par CB sur place minimum 10€ 

Possibilité de réserver au resto à partir de 19:00
Possibilité de grignotage au bar

Partager